accident domestique

Les statistiques sont terribles : 20 000 morts par an causés par un accident domestique, 11 millions de personnes par an blessées dans le cadre d’un accident domestique et première cause de mortalité pour les enfants entre 1 et 4 ans… (Vous pouvez consulter ici les résultats de l’enquête permanente menée sur le sujet par l’Institut National de Veille Sanitaire et ici un article très synthétique du journal Le Monde)

Je suis désolée de « briser » l’ambiance mais autant dire que les fêtes de fin d’année sont propices aux accidents domestiques en tout genre : de la chute de la chaise ou de l’échelle en décorant le sapin ou la blessure à la main pour ouvrir les huitres, la maison devient le centre de tous les dangers…

Un accident domestique peut entrainer un préjudice physique modéré tout comme un préjudice extrêmement grave.

Les malheureuses victimes se trouvent bien souvent très désemparées pour deux raisons :

  • La première résultant de l’absence de recours auprès d’un assureur car justement, aucun contrat adapté n’a été souscrit. Il s’agit du contrat « accidents de la vie ».
  • La seconde résultant de la méconnaissance des règles d’indemnisation d’un accident domestique dans le cas où un contrat a été souscrit.

Comment remédier à ces deux causes d’incertitude ? Tout simplement, en faisant appel à un avocat spécialisé en indemnisation du dommage corporel.

Pour quelles raisons ?

Tout d’abord, eu égard à son expérience en indemnisation du dommage corporel, l’avocat aidera le client à choisir son contrat « accidents de la vie » susceptible de couvrir un accident domestique.

Il connait effectivement les contrats pour les pratiquer lorsqu’il sollicite notamment les assureurs pour la mise en œuvre des garanties. Il est donc en mesure d’indiquer au client quel contrat est meilleur et plus avantageux qu’un autre.

A mon sens, il est important de choisir un contrat comportant l’indemnisation de tous les postes de préjudices car certains contrats ne prévoient que le versement d’un capital au titre de l’AIPP (Atteinte Permanente à l’Intégrité Physique et Psychique), ce qui est insuffisant.

Un fois le contrat souscrit et une fois l’accident domestique survenu, le client est confronté à la méconnaissance des règles d’indemnisation du dommage corporel.

L’avocat spécialisé en indemnisation du dommage corporel est également compétent pour effectuer les démarches nécessaires en cas d’accident domestique et prendre ainsi le dossier en charge pour assurer la meilleure indemnisation du dommage corporel. Il saisit l’assureur du dossier, mène la transaction ou intente un procès et surtout assiste le client à l’expertise médicale. Retrouvez ici ce que je peux faire pour vous en matière d’indemnisation d’un accident domestique.

Seule une compétence reconnue en indemnisation du dommage corporel permet de défendre le client et de le protéger des « coups bas » des assureurs.

Que ces quelques lignes n’entachent pas la joie de se retrouver en famille ou entre amis.

Bonne fin d’année !

CategoryConseil
Write a comment:

*

Your email address will not be published.

logo-footer

RESTEZ CONNECTE: