Ce qui lui est arrivé :

Monsieur RB a été exposé aux poussières d’amiante durant toute sa vie professionnelle.
Il a par la suite développé un mésothéliome malin (cancer de la plèvre) qui a été reconnu maladie professionnelle liée à l’amiante.
Il était ainsi reconnu victime de l’amiante. Il a déposé un dossier d’indemnisation auprès du FIVA dont les offres n’ont pas été satisfaisantes.

Ce que j’ai fait et obtenu en indemnisation du préjudice causé par l’amiante :

J’ai saisi la Cour d’Appel d’Aix en Provence pour faire majorer les indemnités, ce que j’ai obtenu.
Entre-temps, Monsieur RB est décédé des suites de son cancer. Un dossier a été déposé au FIVA pour l’indemnisation du préjudice des ayants-droit (l’épouse et l’enfant). Les offres d’indemnisation faites par le FIVA étant encore insuffisantes, un recours a été déposé auprès de la Cour d’Appel, laquelle a réévalué les indemnités.

Amiante

Vous êtes victime de l'amiante

En savoir plus